--
.



* PÁGINAS Y AGENDAS

 
News - Noticias -todo sobre Radiohead


The King of Limbs


Radiohead en Paris 10 junio 2008 - Fotos por Laurence Boisnard


'In Rainbows',número uno en UK 
RADIOHEAD - In Rainbows (Disc 2) por Juan Gallardo Comentario
Los maravillosos colores del arco iris
por Juan Gallardo - IndyRock # 


AMNESIAC, letras, datos
KID A | letras |comentarios
Hail to the thief , LETRAS EN ESPAÑOL

Daydream Festival en Barcelona Fotos directo +"Off Computer" /12 /6 /08
Radiohead en el Foro del Sol / México
Crónica de un concierto muy esperado Por Alejandra Hidalgo
Radiohead en Río de Janeiro / Brasil
Radiohead abre el Quilmes / Argentina
28,000 personas ven a Radiohead en Chile
Galerías >100


Fotos directo giras
1994 / 1997 / 1998 / 2000 /2001 / 2002

Radiohead en  México /  Brazil / Argentina 
.
Radiohead * Gira 2002 * Portugal
Por - Laurence Boisnard - Especial IndyRock 
Live pictures / FOTOS DIRECTO EXCLUSIVAS PORTO -02
BENICASSIM 02 / FOTOS SAN SEBASTIAN-02 / Fotos directo Salamanca


 

..

Vous aviez assisté à un concert de Radiohead, et vous pensiez que c'est ce qui se fait dans les meilleurs pour les concerts de rock ? Vous aviez assisté à plusieurs concerts de Radiohead et vous pensiez que vous aviez vu le meilleur concert de Radiohead ? Et bien, ils vous surprendrons et vous ravirons encore en égalant ce que vous pensiez être le meilleur du meilleur... 

Les cinq concerts portugais étaient le lieu idéal pour faire connaître leurs nouvelles chansons. Comme le faisait remarquer une fan portugaise, cinq concerts pour les cinq années pendant lesquelles Radiohead n'était pas venu au Portugal. Leurs précédents concerts dans ce pays étaient une première partie de James, et trois concerts dans une très petite salle de Lisboã juste avant la              première officielle de la tournée OK Computer à Madrid. Le public était composé de fans de Radiohead attendant ces concerts depuis longtemps, de spectateurs étant venu voir un grand groupe de rock, et, en moindre nombre, d'amis accompagnant les deux catégories précédentes pour leur faire plaisir. Au final, les cinq concerts ont été reçus chaleureusement par les publics de Lisboã et Porto.

Cinq triomphes qui ont visiblement fait plaisir au groupe si on en juge par les sourires largement abordés par tous les membres de Radiohead. Y compris Jonny pour qui jouer de la musique a toujours été, et reste, une affaire sérieuse. Mais au Portugal, Jonny se laissait aller à des sourires quand il regardait le public entre les chansons. Thom, tout sourire malicieux pour les premiers rangs des spectateurs, ne se départait pas de sa bonne humeur même pendant les quelques incident techniques ou erreurs qui arrivent toujours lors d'un concert. Il était même d'humeur taquine. Ed encourageait le public par des gestes et sourires dans son coin gauche de la scène. Colin se rapprochait du bord pour mieux ressentir les réactions du public, ou l'encourageait à frapper des mains de cette manière si typiquement ibérique, notamment sur « Morning Bell ». Il n'y avait que Phil, qui coincé derrière sa batterie, ne pouvait rien faire d'autres que de sourire de contentement. 

Une atmosphère idéale pour jouer devant un public des chansons totalement inédites. Le premier soir à Lisboã a été un peu décevant. Les nouvelles chansons semblaient faibles et encore se chercher. Mais dès le deuxième concert, par ailleurs parfait en tout point, dans cette ville, les nouvelles chansons étaient là, prêtes à rivaliser avec les "anciennes" dans le cour des fans. A tel point que lors du deuxième concert de Porto le 27, tout aussi parfait que celui de Lisboã, « Sit Down, Stand Up » a été accompagnée par des frappements de main et l'enthousiasme du public bien que pour la grande majorité de celui-ci, c'était la première écoute. 

Radiohead n'arrête pas de surprendre, non seulement par la qualité de ses concerts mais aussi par sa capacité à continuellement progresser et innover. Les nouvelles chansons ne peuvent être comparer à aucune chanson de leurs précédents albums. Même si pour certaines, il y a trois guitares, pour d'autres c'est un audacieux mélange de claviers et de guitares. Et surtout, souvent, le schéma "refrain/couplet" a entièrement éclaté.

Il est difficile de parler des nouvelles chansons, ou il est toujours possible d'en faire une description technique et professionnelle, mais la tentation est grande de dire : "vous pourrez vous faire une idée quand le disque sortira". Ou en attendant, en écoutant les enregistrements pirates qui ne manqueront pas de circuler. Mais cela ne sera jamais pareil. Pas pareil que d'avoir assisté à l'un des concerts. C'est très important de voir Radiohead sur scène car c'est une expérience totalement unique. Les cinq concerts portugais ont été excellents et parmi eux deux absolument exceptionnels. De ceux qui vous ravissent pendant deux heures et demies. Qu'est- ce qui peut les rendre si parfaits ? C'est difficile à dire : le "matériau", c'est-à-dire les chansons bien sur, ou les musiciens, c'est-à-dire cinq artistes maîtrisant leurs instruments (il n'y a par exemple qu'à entendre les versions actuelles de « Just » ou « My Iron Lung »). En se concentrant sur la musique, on peut écouter les parties de chacun et comprendre combien ils s'appliquent à jouer le mieux possibles en y mettant tout leur cour. C'est aussi visible dans les anciennes chansons qui continuent à évoluer, comme « Everything In Its Right Place" ou "Morning Bell".

C'est difficile d'expliquer pourquoi les concerts de Radiohead sont des moments exceptionnels.  Pourtant il n'y a pas de secret : quand le public ressent que le groupe sur scène mets tout son savoir, toujours en progression, sa sincérité et son cour dans le concert, le public le lui rend au multiple...
 

Et oui, Radiohead a joué « Creep » à la fin de l'ultime concert portugais à Porto, "a nasty shock" comme Thom l'a introduite devant un public en délire et surexcité par ce privilège.... Et c'était moins le plaisir de l'entendre en concert que de sentir Radiohead rassuré et pleinement confiant en lui-même pour jouer cette chanson. 
27 julio , Coliseu, Porto, Portugal

Que Radiohead joue Creep a vraiment une grosse surprise, la chanson n'était pas sur la set-list prévue, mais le public étant tellement enthousiaste, au bord du délire, et peut-être pour remercier le public portugais en général, ils l'ont joué... 
Les nouvelles chansons ont trouvé leurs places, car « Sit down, stand up » est applaudit et entraîne autant l'enthousiaste du public qu'une "ancienne" chanson. Tout le groupe est toujours aussi souriant, décontracté, faisant des plaisanteries. Jonny est particulièrement souriant, alors qu'il avait été toujours très sérieux sur scène.
SETLIST
There There / Scatterbrain / Where i end and you begin / I will / Up on the ladder / Punch up at a wedding / Sit Down, Stand Up / Lucky / I Might Be Wrong / Morning Bell / In Limbo / No Surprises / Dollars & Cents / The National Anthem / Pyramid Song / Paranoid Android / Idioteque / Everything In Its Right Place # Like spinning plates Go to sleep? / Airbag / How to disappear ## We suck young blood / Karma Police ### Creep 
26 julio, Coliseu , Porto, Portugal
SETLIST
There There / Scatterbrain / Keep the wolf from the door / Myxomatosis / Sail To The Moon / Up on the ladder / Lift / I Might Be Wrong / Morning Bell / Dollars and cents / My Iron Lung / In Limbo / Lucky / Talk Show Host / Climbing Up The Walls / Pyramid Song / Paranoid Android / Idioteque / Everything In Its Right Place # / The National Anthem / Where i end and you begin / You and whose army / Fake Plastic Trees ##/ Sit Down, Stand Up / Exit Music ### Just / Street Spirit
setlist: 24 /07/02 Lisboa
There There / Punch Up At a Wedding / Myxomatosis /We suck young blood /Go to sleep / I will / Sit Down, Stand Up / I Might Be Wrong / Morning Bell / Just / Exit Music / Dollars and cents / The National Anthem / Lucky / Paranoid Android / Idioteque / Everything In Its Right Place 
·# You and whose army / Talk Show Host / Where i end and you begin / Pyramid Song 
## Sail To The Moon / Karma Police
23 /07/02 Lisboa 

Le meilleur 
L'un des meilleurs concerts de Radiohead auquel j'ai assisté ! Et pourquoi pas : le meilleur.

C'est ce que tous vous disent à la sortie du Coliseu dos Rescreios cette nuit du mercredi 23 juillet 2002. Tout était parfait : la musique, les musiciens, la voix de Thom, les chansons, ... Et le public qui a fait un triomphe au groupe, mais que ceux-ci ont apprécié avec modestie. Les nouvelles chansons semblaient comme par magie avoir trouvé leurs marques. Thom était moins bavard que la veille, mais c'est parce qu'il était complètement dans la musique, la vivant par tous les pores de la peau. 

Radiohead a donné ce soir une interprétation (dans la sens avec lequel ce mot est utilisé pour la musique classique) sublime de son répertoire; des chansons de The Bends aux toutes nouvelles par encore sorties sur disque. Pour d'écrire ce concert, il n'y a pas d'autres mots que : "vous deviez y être".

Pour quand même tenter de parler de ce concert, il y a deux anecdotes significatives. Thom dansant jusqu´à l'épuisement sur « Idioteque ». Il a chanté les dernières paroles allongé sur la scène. Puis il est resté ainsi face contre terre. Les autres membres du groupe avaient remarqué qu'il s'était donné à fond et ne s'en étonnaient pas, mais comme cela durait, un roadie puis Jonny se sont agenouillés près de lui pour prendre des nouvelles. Thom était simplement épuisé. La deuxième anecdote sont les applaudissements et cris du public lors du retour sur scène de Radiohead pour le premier rappel. Le bruit engendré par la salle était si intense dans les écouteurs du groupe, que tous se tenaient les oreilles pour essayer de se protéger les tympans. Remarquant cela, le public a encore crié plus fort. Radiohead était à la fois "agressé", mais si heureux de ce qui se passait ce soir là. 
 

Au Coliseu dos Recreios en ce mois de juillet 2002, la musique est allée directement au cour, aux sentiments, sans passer par l'intellect comme le soir précédent. Deux heures et demies d'émotion pure.
SETLIST

1- There there ?2-scatered brain 3-sail to the moon 4-both of the door 5- 6-a punter at a wedding 7-sit down and stand up 8-lucky 9-karma police 10-i might be wrong 11-morning bell 12-exit music 13-talk show host 14-my iron lung 15-pyramid song 16-paranoid android 17-idioteque 18-everything in its right place - 19-national anthem 20-hunting bear 21-fake plastic tree 22-(nouvelle chanson) 23-how to disappear completely - 24-(nouvelle)
22-07-2002
Radiohead comenzaron su gira en Lisboa, Portugal la noche del 22 de julio con la actuacion de Four Tet de teloneros. Radiohead dividio su show en dos partes, en primer lugar tocaron temas ya conocidos entre ellos  I might be wrong, Morning bell, you and whose army, No surprises, Karma police, Dollars and cents, Pryamid song, Idioteque, National anthem, Climbing up the walls, Airbag y Paranoid android. En los bises incluyeron Lift, Street spirit, My iron lung y How to disappear completely. 
En el apartado de temas ineditos comenzaron con una cancion en la que  Ed y  Jonny tocaban percusion en el tema  'There There', Algunos de los temas nuevos son 'Scatterbrain', 'Drunken punch up at a wedding' y 'Little baby eyes' hasta un total de siete. Phil hace coros junto a Ed en algunos de los temas.
Segun NME.COM las nuevas canciones son mas melancolicas y Thom Yorke toca el organo con mas frecuencia en estos temas. La banda estuvo bromeando con la audiencia e incluso Thom bromeaba sobre el hecho de no poder decir los titulos de los nuevos temas.
SETLIST
'There There' 'Scatterbrain' 'Up On The Ladder' 'We Suck Young Blood' 'Strangely Enough' 'I Will' 'Sail (You) To The Moon' 'Myxomatosis' 'The Punch Up At The Wedding' 
2nd Set 

'I Might Be Wrong' 'Morning Bell' 'Karma Police' 'You & Whose Army?' 'No Surprises' 'Dollars & Cents' 'The National Anthem' 'Climbing Up The Walls' 'Pyramid Song' 'Airbag' 'Paranoid Android' 'Idioteque' 'Everythig In Its Right Place' 'Lift' 'Street Spirit' 'The Bends' 'How To Disappear Completely' 
Radiohead ont joué de 22h à 24h30, avec deux sorties de scène. Une première partie avec 7 nouvelles chansons, une deuxième partie de concert normal (comme Thom l'a appelé) avec 4 chansons en rappel. Le groupe était plutôt décontracté et tout souriant, Thom plaisantant, et tout le              groupe était très en forme. Le public de Lisboã est excellent, applaudissant beaucoup, chantant sur les anciennes chansons, vraiment très enthousiaste. A la fin du concert ,le groupe était très heureux. 

Les nouvelles chansons demandent encore à être travaillées et à s'affiner, surtout celles avec un rythme lent, mais certaines sont déjà très bien. Les "anciennes" chansons étaient excellentes comme à l´habitude. Sur la 1ère nouvelle chanson, en plus de Phil à la batterie, Ed et Jonny sont aux percussions. Un rythme lourd de marche mais une mélodie lente au chant de Thom. Sur plusieurs nouvelles chansons, Phil chante avec Ed pour les chours. La dernière nouvelle chanson a un son lourd de basse, de Colin, mais aussi la guitare de Ed. Un rythme entêtant. Très intéressant. (Laurence Boisnard- Lisboa)


Temas relacionados en IndyRock
Gira julio/agosto 2002, datos, fechas
La gira en prensa

 



VÍDEOS DE DIRECTOS
Archivo histórico de IndyRock Magazine



News - Noticias -todo sobre Radiohead
GALERÍA DE FOTOS * RADIOHEAD * DIRECTOS
TEMAS CON TABS en IndyRock * Radiohead

.


--
 
Copyright IndyRock ©
TODOS LOS DERECHOS RESERVADOS:
Queda prohibida la reproducción, distribución, puesta a disposición, comunicación pública y utilización total o parcial, de los contenidos de esta web...
Leer más y Política de privacidad
 
Contenidos informativos
Agenda de conciertos
Concursos
Noticias
Productoras
Tablón de anuncios... y + Más

Revista electrónica creada en 1997
Home * Portada
Servicios publicitarios
Créditos | Qué es IndyRock
info@indyrock.es

Naturaleza  y divulgación científica
waste.ideal.es
Dirección y edición
waste@diarioideal.es